Assurance habitation étudiant : et si vous êtes en colocation ?

Assurance habitation étudiant

Publié le : 26 février 20235 mins de lecture

La préparation de sa rentrée étudiante nécessite une grande attention sur de nombreux points afin que vos études se déroulent de la meilleure des manières. Parmi toutes les considérations essentielles, il y a notamment le logement et son assurance habitation. Cette assurance pour logement étudiant est obligatoire. Elle requiert la constitution d’un contrat d’assurance habitation adaptée à votre situation, comme en cas de colocation par exemple.

Pas d’années étudiantes réussies sans une bonne assurance habitation

Chaque étudiant doit souscrire une assurance logement étudiant pour être en règle avec son bailleur. Il est essentiel de constituer le contrat adapté à sa situation, qu’il s’agisse d’une location seule ou en colocation. Le niveau de protection obligatoire pour une assurance logement étudiant correspond aux risques locatifs. Ces risques correspondent aux dangers éventuels liés à la vie même au sein du logement loué comme les dégâts des eaux, les incendies ou les risques d’explosion. On parle aussi d’assurance habitation étudiant dit de responsabilité civile, car elle vous protège contre les risques causés aux autres principalement. Il peut s’agir de vos voisins de palier comme des autres étages si vous habitez en immeuble. Si votre machine à laver conduit à un dégât des eaux par exemple, votre contrat vous assure concernant les dégâts causés à votre voisin de dessous, mais pas pour vos biens.

La collocation n’est pas une exception à la règle. Il est nécessaire qu’au moins un des locataires soit assuré contre les risques locatifs. Il n’est donc pas obligatoire que tous les locataires le soient, mais rien ne vous interdit de le faire. Il l’est d’ailleurs conseillé, car si les locataires sont désignés comme coupables après un sinistre, la franchise à débourser s’implante sur le loyer de chacun des colocataires, même si vous n’êtes pas directement coupable. En prenant de votre côté une assurance responsabilité civile, vous évitez ce type de cas.

De cette base obligatoire en termes d’assurance habitation, il est possible de constituer des contrats qui vous protègent contre plusieurs autres dangers et situations possibles. Dans tous les cas, sans une assurance contre les risques locatifs, vous ne pouvez pas conclure le contrat de location car une attestation d’assurance vous est demandée pour conclure ce contrat. Vous ne pouvez pas non plus entrer et emménager sans ce contrat et votre attestation d’assurance.

Diverses garanties dans votre contrat d’assurance de colocation étudiante

En parallèle du minimum demandé par la loi, les assurances comme l’olivier.fr offrent divers contrats à disposition de tous les étudiants qui s’installent au sein de logements étudiant seul et en colocation. De nombreuses garanties et formules s’offrent à vous et vous êtes libre de constituer le contrat d’assurance qui correspond le mieux à votre colocation, à la fois pour vous et pour tous les membres.

Une couverture contre différents risques et leur degré de protection associée peut se moduler sur votre contrat comme face aux incendies, aux dégâts des eaux, aux catastrophes naturelles (tempêtes, orages, etc.), aux catastrophes technologiques, aux explosions, aux dégâts causés sur vos appareils électriques, aux vols et vandalismes, aux bris de glace, etc.

Les contrats dits multirisques couvrent, la plupart du temps, un panel très large de cas. Vous pouvez y ajouter de nombreuses options si certains éléments ne vous conviennent pas ou vous semblent impertinents. Les dégâts causés sur le matériel informatique peuvent être très intéressants en tant qu’étudiant.

Contrat d’assurance étudiant en colocation : attention aux départs

Après avoir composé votre colocation et vous être mise en règle face à toutes les obligations administratives comme l’assurance habitation, chaque étudiant en colocation doit bien avoir en tête quelques éléments tout au long de son année. L’attestation d’assurance doit être apportée à son bailleur tous les ans. Sans ce précieux document, le propriétaire est en droit de résilier le contrat de votre colocation étudiante et donc de mettre en danger votre année universitaire. Il l’est aussi même si vous êtes étudiant étranger de passage pour vos études en France.

Il est aussi primordial de prêter attention aux possibilités d’absence de votre logement par un ou plusieurs membres de la colocation. Le propriétaire peut intégrer au contrat une période d’absence palier. Veuillez à ce que vous ne soyez pas amené à dépasser cette période pour des stages ou autre.

Finalement, comme il est possible de constituer des contrats d’assurance collectif ou individuel, cette distinction a une conséquence lorsqu’un des membres quitte la colocation. Avec un contrat collectif, il est nécessaire de prévenir l’assurance et la colocation. Avec un contrat individuel, aucune démarche n’est nécessaire sauf si la personne qui quitte la colocation est l’unique membre qui porte l’assurance de la colocation.


Comprendre le crédit renouvelable : avantages et inconvénients de cette option pour les étudiants
Compte iEnt : tout savoir sur cette plateforme

Plan du site