Comment bénéficier d’un prêt étudiant ?

prêt étudiant

Le prêt étudiant a été mis en place pour aider les étudiants à subvenir à leurs besoins. Il s’agit, d’un côté, à financer les frais d’inscription et de scolarité. De l’autre côté, le prêt étudiant est aussi accordé pour subvenir aux besoins quotidiens de l’emprunteur notamment le loyer, la voiture ou la nourriture. Le prêt sert également à financer l’achat de matériel comme l’ordinateur ainsi que tout ce dont il a besoin en tant qu’étudiant. Toutefois, cette démarche nécessite certaines caractéristiques et conditions pour que le prêt soit accordé.

Les caractéristiques du prêt étudiant

Avant d’effectuer un prêt étudiant, l’emprunteur doit tout d’abord déterminer l’objet du financement. En effet, le prêt est accordé pour financer les frais de scolarité d’un étudiant et tout ce qui s’y rapporte pour une durée égale aux années d’études.

Concernant le taux d’intérêt, celui du prêt étudiant est bien plus intéressant que celui d’un emprunteur classique. Cela est dû au fait que les banques sont plus intéressées aux jeunes clients et valorise ainsi le crédit pour étudiant. Le TAEG ou Taux Annuel Effectif Global pour un étudiant varie entre 1 % et 2 % selon la banque à laquelle vous vous rapprochez. Ce taux comprend tous les coûts liés au prêt, notamment les frais de dossier, l’intérêt, ou encore l’assurance. De plus, ces étudiants, en tant que clients de la banque, peuvent ouvrir un compte bancaire et bénéficier des services qu’elle offre.

Sachez tout de même que certaines banques proposent des taux bien plus attractifs que d’autres, surtout celles qui sont en partenariat avec des universités ou des écoles. Ainsi, n’hésitez pas à vous renseigner et à comparer toutes les propositions qui s’offrent à vous avant d’effectuer un crédit pour étudiant.

Les conditions à remplir

Les prêts étudiants nécessitent quelques conditions qui restent assez souples. Pour qu’un crédit pour étudiant soit validé, l’emprunteur doit remplir certaines conditions.

La première concerne son âge qui doit avoir au moins 18 ans. De manière générale, les banques accordent un prêt aux étudiants jusqu’à ses 30 ans. Toutefois, des exceptions peuvent être effectuées pour les étudiants plus âgés suite à une dérogation. L’emprunteur doit également être de nationalité française ou bien avoir des papiers prouvant qu’il réside en France depuis 5 ans et plus. Le statut d’étudiant doit également être vérifié. Pour cela, il faut se munir d’une attestation d’inscription ou bien d’un certificat de scolarité dans l’établissement dans lequel il étudie, qu’il s’agisse d’une école ou d’une université.

La banque peut également exiger une souscription à une assurance décès-invalidité dont l’emprunteur peut choisir l’organisme. Lorsque le montant emprunté est assez important, la banque demande souvent à ce qu’une personne proche de l’étudiant se porte caution. Ainsi, si jamais ce dernier n’arrive pas à rembourser l’emprunt, la banque peut se tourner vers cette personne pour qu’elle rembourse les emprunts à la place de l’étudiant.

Les dossiers à fournir

À part les différentes conditions à remplir, la demande de crédit pour étudiant nécessite un montage de dossier bien ficelé. Cela permet d’avoir une bonne image auprès de l’établissement de crédit. Il est également important d’avoir un projet professionnel bien défini avant de procéder à l’emprunt. Ces qualités vous permettent d’avoir de l’avantage en matière de négociation. En effet, l’emprunteur et la caution doivent se munir chacun d’une copie recto verso d’une pièce d’identité qui est encore en cours en validité.

Dans le cas où les deux personnes n’habiteraient pas ensemble, elles doivent fournir chacun un justificatif de domicile. Pour la personne qui se porte caution, elle devra, en plus de ces dossiers, fournir à la banque un justificatif de ses revenus.

Futur étudiant : comment se préparer à la prise de notes ?
Stress des examens : quelques solutions naturelles pour vous soulager