Comment se préparer aux concours de la fonction publique ?

concours de la fonction publique

L’objectif principal des concours publics est de promouvoir l’égalité de l’emploi dans les administrations publiques. La participation à ces examens transite par une phase écrite et ensuite par un entretien. Pour vous qualifier à la première étape, il est important de mettre toutes les chances de votre côté. Comment se préparer pour un concours de la fonction publique ? Focus.

Vérifier les conditions générales d’accès au concours

Identifier les conditions de l’examen vous permet de connaître le niveau requis ainsi que les matières que vous devez travailler. Les épreuves composées pour les concours administratifs ne sont pas toutes les mêmes et les coefficients diffèrent également.

Certains concours de la fonction exigent un nombre d’années d’expérience donné. Vous devez aussi tenir compte du type de l’examen. Il s’agit par exemple du :

• concours externe ouvert au public à condition de détenir le diplôme requis ;

• concours interne ouvert uniquement aux agents de l’administration disposant de l’expérience professionnelle adéquate ;

• 3eme concours pour toute personne possédant une expérience ou un statut de salarié en milieu privé ou publique.

D’autres compétitions sont accessibles uniquement sur présentation de dossier ou sur titre de travaux. Les modalités sont fixées à l’échelle nationale en fonction de la catégorie. Ce sont des informations primordiales à connaître pour se préparer aux concours de la fonction publique. Selon le cas vous aurez à composer les épreuves telles que la dissertation juridique, des QCM, des résumés de textes et bien d’autres.

Planifier des programmes de révisions

Pour réussir vos examens, vous devez bannir l’improvisation. Il est recommandé de bien vous préparer à l’avance. En effet le taux de sélectivité pour ces compétitions varie entre 6,8 % et 7,2 %. Une fois que vous vous êtes renseigné, la première étape est de construire un calendrier de révision.

Il vous faut plusieurs mois de préparation pour un concours des douanes et toute une année scolaire pour un examen de l’enseignement. Lisez les documents mis à votre disposition et ceux qui vous ont été remis lors de votre inscription.

Vous devez par ailleurs organiser votre temps afin de parvenir au résultat escompté. Prenez connaissance des rapports établis par les jurys des années précédentes. Cela vous permettra de mieux cerner leurs exigences. En faisant un listing des épreuves des concours antérieurs et de leurs corrigé-types, vous pourrez faire le point des anciennes et nouvelles connaissances.

En outre, le suivi scrupuleux de l’emploi du temps établi vous permettra de vite progresser dans l’assimilation de vos notions. La motivation est enfin un élément clé pour la réussite. L’envie de décrocher une fonction dans le secteur public doit vous donner l’engouement nécessaire pour apprendre sans relâche. Rédigez des fiches et des plans détaillés pour une vue plus complète dans la compréhension des notions.

Se faire accompagner dans le processus de révision

Le travail personnel transite par la recherche de l’information. Vous êtes amenés à lire beaucoup d’ouvrages et à faire beaucoup d’exercices pour combler vos éventuelles lacunes. Les épreuves que vous devez composer sont un ensemble de savoirs académiques, de culture générale et de développement de compétences professionnelles.

Des épreuves optionnelles comme celles de langue peuvent toutefois s’y ajouter selon le cas. Pour parer à toutes ces éventualités et décrocher le meilleur score, vous avez la possibilité de vous faire assister. Demandez aux personnes ressources ou à des organismes de préparation de vous concocter un programme d’études adapté à vos besoins.

En ce qui concerne les questions de culture générale, référez-vous aux bibliothèques pour l’emprunt des livres d’intérêts. Les journaux télévisés ou encore la presse écrite sont de véritables mines d’informations. Pour un concours des douanes, l’histoire, l’instruction civique, la géographie sont des sujets que vous êtes tenu de maîtriser. Pour en savoir plus n’hésitez pas à visiter http://www.concourspublic.fr/. En outre, si vous disposez d’un budget conséquent, vous pouvez solliciter l’aide de structures comme prepacademy pour de meilleurs rendements.

Avoir les bons réflexes le jour J

Après votre préparation au concours public, vous devez être dans les bonnes dispositions pour la composition. Vous devez garder votre self-control et ne pas paniquer. Relisez plusieurs fois les consignes avant de proposer vos réponses.

Pour les épreuves sur lesquelles le barème est affiché, donnez la priorité aux questions qui ont le plus de point. Soignez votre orthographe et votre grammaire et évitez les ratures. Il ne suffit pas de bien répondre aux questions : vous devez fournir une copie propre pour ne pas vous faire retirer des points.

Remettez une feuille lisible et bien structuré. Selon le sujet, vous pouvez effectuer une ouverture d’horizon vers d’autres faits sociétaux. Si vous réussissez cette étape, vous devez vous préparer pour les oraux. Il peut s’agir d’épreuves sportives ou d’entretien avec le jury.

En ce sens, veillez plus à la qualité de votre expression. Travaillez votre champ culturel et votre réflexion afin de donner des réponses persuasives qui cadrent avec le sujet choisi. Vous devez impressionner votre interlocuteur tout en respectant le délai imparti.


Guide en ligne pour évaluer le niveau de langue étrangère des étudiants
Choisir une école de journalisme et de communication digitale